Propriétés

CAS Number54083-77-1
PubChem CIDna
Rayon atomique-
Volume atomique-
Masse atomique[281]
Blocd
Point d’ébullition-
Bulk Modulus
CatégorieMétaux de transition
Structure cristalline
Couleur
Rayon de covalence128
Masse volumique-
Electrical Resistivity
Configuration électronique[Rn] 5f14 6d8 7s2
Électrons par couche2, 8, 18, 32, 32, 16, 2
Électronégativité-
Electrons110
Groupe10
Enthalpie de fusionna
Enthalpie de vaporisationna
Potentiel d'ionisation-
Magnetic Ordering
Magnetic Susceptibility
Masse[281]
Mass Number110
Point de fusion-
NomDarmstadtium
Neutrons171
Numéro atomique281
États d’oxydation6
Période7
État ordinaire
Poisson Ratio
Protons110
Shear Modulus
Chaleur massique-
SymboleDs
Conductivité thermique-
Van der Waals radius
Young's Modulus
Abondance
Abondance dans la croute terrestrena
Abondance dans l'universna
Ds Darmstadtium 110 (281) 10 7 d 110 [Rn] 5f14 6d9 7s1 2 8 18 32 32 17 1 None Unknown 1 4 m 5.833m AlphaEmission TransitionMetal, Metal, Radioactive, Synthetic oon-nun-NIL-i-em Synthetic radioactive metal. It has no significant commercial applications. Made by bombarding bismuth-209 with cobolt-59. W-DgrZD_xdo Darmstadtium
L'uranium est découvert en 1789 par le chimiste allemand Martin Heinrich Klaproth en analysant un minerai de pechblende.

Ce n'est qu'en 1841 que le chimiste français Eugène-Melchior Péligot put l'isoler à l'état de pureté en réduisant le tétrachlorure d'uranium par le potassium.

En 1896 Le physicien Henri Becquerel découvre la radioactivité grâce à des sels d'uranium, il se rend compte que ces derniers émettent des rayonnements qui impressionnent une plaque photographique non exposée à la lumière du soleil. De la planète Uranus 110 1994 S. Hofmann, V. Ninov, F. P. Hessberger, P. Armbruster, H. Folger, G. Münzenberg, H. J. Schött, and others Gesellschaft für Schwerionenforschung (GSI) in Darmstadt, Germany. The name darmstadtium lies within the long established tradition of naming an element after the place of its discovery, Darmstadt, in Germany.

Isotopes de l'uranium

Standard Atomic Weight

Isotopes stables

Isotopes instables

267Ds 268Ds 269Ds 270Ds 271Ds 272Ds 273Ds 274Ds 275Ds 276Ds 277Ds 278Ds 279Ds 280Ds 281Ds

L'uranium est un élément hautement radioactif et toxique
Jusque vers la fin du xviiie siècle, l'uranium n'avait pas d'application industrielle à grande échelle
La première utilisation du minerai d'uranium par l'industrie nucléaire a été d'en extraire le radium, pour des applications médicales.

L'uranium 235 est le seul isotope fissile naturel, ce qui permet l'exploitation de l'uranium dans les réacteurs nucléaires, ainsi que pour la fabrication d'armes nucléaires.

Historiquement, l'uranium a servi de pigment en verrerie, pour les faïences ainsi que les céramiques.