Propriétés

CAS Number7440-72-4
PubChem CIDna
Rayon atomique-
Volume atomique29,1
Masse atomique[257]
Blocf
Point d’ébullition-
Bulk Modulus
CatégorieActinides
Structure cristalline
Couleur
Rayon de covalence-
Masse volumique-
Electrical Resistivity
Configuration électronique[Rn] 5f12 7s2
Électrons par couche2, 8, 18, 32, 30, 8, 2
Électronégativité1,3
Electrons100
Groupena
Enthalpie de fusionna
Enthalpie de vaporisationna
Potentiel d'ionisation6,5
Magnetic Ordering
Magnetic Susceptibility
Masse[257]
Mass Number100
Point de fusion1 527
NomFermium
Neutrons157
Numéro atomique257
États d’oxydation2, 3
Période7
État ordinaireSolide
Poisson Ratio
Protons100
Shear Modulus
Chaleur massique-
SymboleFm
Conductivité thermique0,1
Van der Waals radius
Young's Modulus
Abondance
Abondance dans la croute terrestrena
Abondance dans l'universna
Fm Fermium 100 (257) 7 f 100 [Rn] 5f12 7s2 2 8 18 32 30 8 2 None Unknown 1.3 {"1":"627"} 627 3 10.0 1 100.5 d 145.02d AlphaEmission Actinide, Radioactive, Synthetic FER-mi-em Synthetic radioactive metal. It has no significant commercial applications. Produced by bombarding lighter transuranium elements with still lighter particles or by neutron capture. SQhI52sqanA Fermium
Le bismuth est utilisé depuis l'antiquité mais il a longtemps été confondus avec d'autres métaux, en particulier avec le plomb et l'étain.

Il est mentionnés à partir du XVème siècle par les alchimistes, les métallurgistes et les chimistes sous plus d'une dizaines de noms différents mais ce n'est qu'en 1753 que le chimiste français Claude François Geoffroy l'identifie comme un métal à part entière.

En 1830 la Saxe minière initie la première production industrielle de bismuth. Du grec psidymos, blanc d'argent 100 1952 Workers at Argonne, Los Alamos, USA, and the University of California at Berkeley, USA. USA Named after "Enrico Fermi"

Isotopes du bismuth

Standard Atomic Weight

Isotopes stables

Isotopes instables

242Fm 243Fm 244Fm 245Fm 246Fm 247Fm 248Fm 249Fm 250Fm 251Fm 252Fm 253Fm 254Fm 255Fm 256Fm 257Fm 258Fm 259Fm 260Fm

Le bismuth est considéré comme non toxique
Le plus grand producteur mondial de bismuth est la Chine
De nombreux alliages à faible point de fusion emploient le bismuth, notamment dans les fusibles.

Certaines munitions sans plomb sont réalisées avec un alliage où le bismuth est majoritaire.

Dans les céramiques et les verres, l'ajout de composés bismuth apporte des teintes blanches, vertes ou jaunes.

Le bismuth pourrait aussi remplacer le plomb dans les assemblages, dans le domaine de la plomberie.